Center Top Team

Les nombreuses disciplines pratiquées à la Center Top Team sont :

Mixed Martial Arts (MMA)

Les mixed martial arts (MMA), littéralement « arts martiaux mixtes », est une discipline combinant des sports de percussions (boxe thailandaise, boxe anglaise, karaté...) et des sports de préhension (grappling, lutte, judo, sambo...). Aujourd'hui le MMA ne ressemble plus du tout à l'image des premiers UFC. C'est un sport complet, avec une pédogogie évolutive permettant à tout un chacun de s'épanouir.

Grappling

Le grappling (de l'anglais « lutte ») désigne l'ensemble des techniques de contrôle, projection, immobilisation et soumission d'un adversaire dans un combat debout ou au sol, à mains nues. Les techniques de soumission incluent les luxations et étranglements. Le concept de grappling est généralement opposé à celui des techniques de percussion (coups de poings, pieds...), et se distingue de sports, règles ou systèmes martiaux particuliers (lutte gréco-romaine, judo...). Le grappler est un pratiquant qui utilise principalement des techniques du grappling. Il s'oppose à un striker qui lui utilise des techniques de frappes et de percussions, comme des coups de poings et de pieds. Le grappling peut être pratiqué en position debout (stand-up grappling) ou au sol (ground fighting), mais c'est le combat au sol qui est le plus communément appelé grappling.

Sambo

Le sambo est un art martial et un sport de combat créé en URSS dans les années 1930, mélangeant principalement le judo avec l'aïkido, le karaté, la boxe et la lutte (Samoz). Suivant le type de sambo pratiqué, l'usage des percussions pieds-poings peut être autorisé (combat sambo ) en plus de son aspect grappling (sambo sportif), faisant du sambo une catégorie proche du combat libre.

Jiu-jitsu brésilien

Le jiu-jitsu brésilien, dont l'école principale est le Gracie jiu-jitsu, est un art martial brésilien dérivé de techniques de Judo et de ju-jitsu importées du Japon au Brésil par Mitsuyo Maéda vers 1920, puis développé par la famille Gracie. C'est un art martial jeune et en permanente évolution. Bien que peu médiatisé en Europe, il est réputé au Brésil, aux États-Unis et au Japon. Le jiu-jitsu brésilien est une lutte en prédominance au sol se pratiquant traditionnellement avec un keikogi (souvent improprement appelé kimono). Chaque technique de finalisation se termine soit par un étranglement soit par une clef articulaire (nuque, épaule, coude, poignet, hanche, genou, cheville).

Boxe thaïlandaise

La boxe thaïe, ou muay-thaï (thaï : มวยไทย, « boxe du peuple Tai »), parfois appelée boxe thaïlandaise, est un sport de combat en usage dans les armées de l'empire khmer depuis le début de notre ère. Il fut adopté par les militaires thaïlandais au XVe siècle à la suite de la victoire du royaume Siam d'Ayutthaya sur les khmers d'Angkor. Il est classé en Occident parmi les boxes pieds-poings (BPP), c’est-à-dire les boxes dites « sportives ».